La question est volontairement provocatrice tant le burnout est un sujet qui reste tabou pour les salariés et les entreprises qui la vivent.
Le burnout commence à être considéré comme une maladie professionnel qui affecte chaque années plusieurs milliers de salariés et managers. Cet épuisement professionnel est encore mal compris même si l’on commence à entrevoir quelques dysfonctionnements menant à cet état de fatigue.
L’article présente une de ces raisons: le manque de vision du salarié. Par la mutation de nos modes de vies ou encore les technologies, le salarié a lui aussi évolué dans sa relation avec son emploi. Il est aujourd’hui question de la quête de sens et comprendre quel est sa place et son au sein de son organisation. Comme dans toute quête de sens non aboutie, le ressenti est principalement négatif et le salarié met en place des comportement conservateurs (absentéisme, sabotage, désengagement …)
Il est toutefois possible (et nécessaire) d’agir de façon préventive pour éviter que salariés et organisations ne se retrouvent dans des situations conflictuelles. Par son approche, le coaching professionnel est une solution. Le coach met en place une méthodologie selon les codes de déontologie de son métier pour accompagner le coaché à définir ses objectifs et les résoudre.
Un investissement dans le temps pour l’ensemble des acteurs du monde du travail !

Source : Et si je vous disais que je peux réduire le nombre de burnout dans votre entreprise, que me répondez-vous ?