L’innovation est aujourd’hui le maitre mot des entreprises. Innover c’est, pour chaque organisation l’opportunité de développer ses offres en accord avec son marché et ses compétences. Toute la question reste alors de la méthodologie à mettre en place.
Le Design Thinking répond justement à ce besoin en jonglant entre empathie pour le client et expérimentation afin de proposer rapidement une première version de la résolution d’un problème. Le prototype est alors présent aux clients potentiels pour valider ou réfuter la validité des concepts. En plus de l’agilité amenée par la méthode et la rapidité de mise en oeuvre des prototypes, c’est avant tout une méthode graphique puisque les croquis, dessins et maquettes en sont la pierre angulaire. Ces représentations visuelles permettent à l’ensemble des acteurs de se représenter plus facilement les réalisations que par le biais d’un cahier des charges qui décrierait les mêmes fonctionnalités.

Source : Vincent Aebischer (DXC Technology) : « Gérer la complexité grâce au design thinking »