Nicomatic est une société industrielle qui évolue dans la micro-connectique. Tout comme Favi, c’est un bel exemple de réussite par une approche différente du management.
Lorsque l’on parle d’agilité, la tendance est de faire un rapprochement avec les sociétés de services en informatique. C’est une erreur ! Certes ces méthodes découlent directement de méthodologies de projets numériques mais l’agilité est bien plus qu’une méthode à appliquer. Dans l’exemple de Nicomatic, l’agilité est venue en réduisant la hiérarchie verticale. Par ce biais et la mise en place d’innovations managériales comme la flexibilité des horaires ou encore le développement de l’autonomie, les 150 salariés du groupes sont aujourd’hui organisés en équipes autonomes de 5 à 7 personnes.
Le résultat de cette mutation du management du groupe est une augmentation de la productivité tout en gagnant en souplesse. Le groupe profite donc d’un avantage concurrentiel certains qui le positionne sur un marché en plein développement et se donne donc tous les moyens pour prendre une place de leader.

Source : Nicomatic : plus d’autonomie pour le personnel, plus de production pour l’entreprise | Bpifrance servir l’avenir